S'INFORMER : UN GESTE ESSENTIEL!

Retour vers tous les articles

Roulons propre et vert !

 

5 janvier 2015

 

Écrit par : Sébastien Provost

Mots-clés :

Cet article a été rédigé par l’étudiant Ludovic Dosnon dans le cadre d’un cours du Diplôme d’études supérieures spécialisées en écoconseil de l’UQAC.

Automobile_exhaust_gas33% : c’est la part que représente le transport routier sur le total des émissions de gaz à effets de serre au Québec. En plus de contribuer grandement aux changements climatiques, les polluants émis par le transport participent à la destruction de la couche d’ozone et à la formation de smog et des pluies acides. Ces polluants occasionnent  des répercussions sur notre santé, notamment au niveau cardiovasculaire et sur les maladies respiratoires.

L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique, l’AQLPA, travaille depuis 1991 afin de faire adopter par le gouvernement un programme d’inspection et d’entretien des véhicules automobiles (PIEVA). Mais le projet de loi 48 est toujours en suspens. Le Québec fait figure de mauvais élève en la matière : ailleurs au Canada, des programmes existent dans 5 provinces et chez nos voisins américains, 37 États en ont un. En France, ce que l’on appelle le « contrôle technique » est rendu obligatoire depuis 1992 dès que l’auto dépasse 4 années de mise en service.

Votre véhicule passerait-il le test? Dans le cadre de cliniques d’inspections effectuées en 2010, 25% des 600 véhicules légers de plus de 8 ans évalués étaient non conformes.

Alors, si vous avez des doutes, n’attendez plus, prenez un rendez-vous avec votre garage, vous en sortirez gagnant. Une auto bien entretenue et dotée d’un système antipollution fonctionnel permet de diminuer la consommation de carburant au minimum de 15%, soit environ 300 litres sur un an. Feu vert, finit le smog, en route pour les économies!

 

Ludovic Dosnon, étudiant en écoconseil

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partenaires