S'INFORMER : UN GESTE ESSENTIEL!

Retour vers tous les articles

Véhicules électriques : Une importante pétition à signer – Mise en place d’une loi Zéro Émission

 

11 février 2014

 

Écrit par : Louise Lévesque

Mots-clés :

5255625-7843326Une offre insuffisante
D’un côté, le gouvernement québécois annonce différentes mesures et stratégies pour l’électrification des transports dont le développement d’un réseau de bornes de recharge. C’est très bien. Mais de l’autre côté, lorsqu’on veut acquérir un véhicule électrique au Québec, on doit attendre des mois avant d’en prendre livraison et, pire encore, les concessionnaires n’ont même pas (ou très rarement) un modèle disponible pour faire un essai routier! Résultat : sans véritable offre, les ventes de véhicules électriques au Québec demeurent dérisoires.

« On aura beau avoir la politique la plus avant-gardiste d’électrification des transports, si les fabricants offrent les véhicules au compte-goutte, on ne pourra pas atteindre les objectifs » – Pierre Langlois, consultant en mobilité durable, auteur (Rouler Sans Pétrole, Éditions Multimondes) et conférencier. (Source : RoulezElectrique.com)

La Californie et sept autres états américains
On entend parfois parler des ventes record de véhicules électriques en Californie ou dans d’autres états américains. La raison ? En Californie, une loi oblige les constructeurs à vendre un minimum de véhicules à motorisation électrique en 2018 : « Zero Emission Vehicule Program ». Sept autres états (New York, Vermont, New Jersey, Connecticut, Maryland, Rhode Island et Oregon) ont adopté une règlementation exigeant des constructeurs automobiles que 15% des nouveaux véhicules vendus en 2025 soient à motorisation électrique. Voilà pourquoi les fabricants offrent bien plus de véhicules électriques en Californie et dans ces états. Plusieurs véhicules ne sont d’ailleurs vendus qu’en Californie et quelques états, dont la Toyota RAV4 électrique pourtant assemblée au Canada!

Ils ont promis…
En novembre 2013, Sylvain Juteau (blogue RoulezElectrique.com) a demandé à Mme Marois pourquoi il n’y avait pas de loi Zéro Émission dans le programme d’électrification des transports. La réponse est : « … [les manufacturiers] ont promis qu’ils allaient augmenter drastiquement l’offre de véhicules électriques… ». L’AQLPA, comme bien d’autres promoteurs de l’électrification des transports, croit que, sans une règlementation contraignante, les constructeurs automobiles vont continuer à prioriser les marchés où ils sont légalement obligés de vendre des véhicules électriques, au détriment des autres marchés – dont le Québec.

N’oubliez surtout pas de passer le mot! Demandez à vos amis, à votre famille et à vos collègues de signer. L’objectif est d’obtenir au moins 50 000 signatures d’ici le 3 mars 2013. C’est important pour obtenir l’attention de l’Assemblée nationale. Mettons donc tous l’épaule à la roue! Poussons les moteurs…. électriques!!!

COMPLÉMENT

Vous voulez faire un essai en véhicule électrique ?

Participez à la journée Branchez Vous le 19 avril 2013 (vous pouvez réserver pour l’essai de 3 véhicules différents sur le circuit Gilles Villeneuve!).

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partenaires